À propos

Parti vert du Qébec

1003085_10151478280275723_767367267_n

Crédit photo – Faiza R’Guiba

C’est avec grand plaisir, suite à de nombreuses discussions et encouragements d’amiEs et collègues du parti, que Pierre Etienne Loignon laisse de côté son projet de doctorat pour se lancer dans la course à la chefferie du Parti vert du Québec.

Tout au long de ses études en sciences politique et en philosophie, de même que par le biais de son implication politique et universitaire, il en est arrivé à la conclusion que les débats entre la droite et la gauche de même que sur la souveraineté du Québec masquent le problème beaucoup plus urgent à régler : la destruction de l’environnement.

Il croit qu’une utilisation responsable des nouvelles technologies et qu’une économie respectant l’environnement peut être rentable pour la population québécoise.

Pour Pierre Etienne Loignon, l’élément le plus important qui est constamment oublié aujourd’hui est le capital créatif humain. Il faut miser sur une éducation de qualité accessible à touTEs de même que sur des institutions plus démocratiques et participatives afin de permettre à la population québécoise de se faire réellement entendre.

Il est donc très fier d’appartenir au mouvement des verts mondiaux, qui valorise l’établissement d’un mode de vie responsable envers notre planète et l’épanouissement humain par-delà le simple facteur économique, mais sans non plus sombrer dans la rêverie et l’idéalisme. Il est vert aussi bien au municipal, qu’au provincial et au fédéral et il compte parmi les membres qui travaillent activement à une meilleure coopération entre touTEs.

Depuis ses tous premiers moments au PVQ, il a toujours donné ses heures sans compter et il va continuer ainsi en tant que chef. Ses projets ne sont jamais des projets personnels, mais sont toujours pensés dans l’optique de mettre en valeur tous les gens qui veulent s’impliquer pour le bien du parti.

Il travaille aussi à instaurer un climat de respect et de professionnalisme aussi bien dans nos relations publiques qu’entre nous. Les échanges disgracieux, diffamatoires, voir menaçants ou méprisants n’ont évidemment pas leur place au sein d’un parti politique qui se respecte.

Comme il cumule les fonctions au PVQ, il connait parfaitement l’état actuel du parti. En collaborant avec les nombreux bénévoles, avec les membres du conseil exécutif et les employéEs du parti, il a déjà commencé à apporter de grandes améliorations sur tous les dossiers qui lui tenaient à cœur et il a contribué à amener une nouvelle culture d’organisation professionnelle, transparente et rigoureuse pour porter plus efficacement les idées des membres sur la place publique. Ses capacités de leader et d’organisateur de même que l’importance qu’il attribue au PVQ sont donc évidentes.

Avec son équipe de campagne très nombreuse et motivée, il croit qu’il est maintenant temps de sortir de l’ombre pour devenir chef du Parti vert du Québec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s